Depuis cinq siècles, un moulin, dépendance d'un prieuré situé en amont de la rivière et détruit au XVIIème siècle, existe dans cette vallée. Après de longues années "de bons et loyaux services", il a été transformé en pisciculture dans les années soixante. Abandonné en 1988, envahi par les ronces et corseté de béton, il nous a charmé quand nous l'avons découvert en 1998
La vallée, à l'abandon de sa vocation agricole, s'est couverte d'une forêt de chênes, châtaigniers, hêtres... La rivière serpente entre près et bois, abandonnant le bief au cœur du moulin ayant perdu la roue à cuillère, autrefois pourvoyeuse d’énergie pour moudre le grain. Le bâti en forme de U, adossé à la vallée, et l’étagement du jardin participent à l’harmonie et au charme de ce vallon breton. De nombreuses années de travail acharné, depuis notre arrivée en 1998, ont réhabilité ce lieu magique; ainsi la crèche s'est métamorphosé en chambre d'hôtes; vieux moulin oblige, les sources cachées dans les bâtiments ont été captées dans les bâtiments. Sa reconversion d'un usage agricole à une vie de famille accueillant des hôtes de passage, a nécessité une extension respectant l'harmonie du bâti, reliant deux longères et ouvrant sur une cour intérieure plein sud.